Hola,

je suis

Carolina KALILUNA

Carolina Kaliluna

Kali comme la déesse indienne qui ose regarder dans les profondeurs de son être,

Luna comme la lune, douce et profonde, en lien au cycle du féminin, en lien à nos lunes de sang.

Kaliluna, femme de la lune, je suis...

Mon incarnation sur terre 

Image de Greg Rakozy

Pour commencer, laisse moi te raconter l'histoire de mon incarnation...

Après 2 bonnes années durant lesquelles, le ventre de ma mère ne grossissait pas, la voila partie en Amazonie, en Colombie dans une communauté indigène.(Ma mère est Colombienne). Ayant mis de coté le projet grossesse, la voila partie à l'aventure, à la rencontre des anciens. C'est lors de cette rencontre, qu'un Chaman de la communauté proposa à ma mère de lui faire une cérémonie de fertilité pour l'aide à tomber enceinte. Et devinez quoi? A son retour en France, auprès de mon père, un tour de baguette magique et le tour était joué, je décidai enfin de m'incarner pleinement dans son ventre. Et promis, ce n'était pas du chaman qu'elle était enceinte 🤣.

Je suis donc née en France, dans une baignoire, née de mère Colombienne et de Père Français, d'où mon nom de famille Dupont...

Ah ce fameux nom, j'en ai souffert à l'école de ce nom, DUPONT. Jusqu'à ce que j'en comprenne le sens caché qui viendra clarifier mon chemin. DUPONT, du pont de quoi? eh bien le pont, le pont entre deux cultures, deux histoires ancestrales différentes, entre deux connaissances et pratique médicinale différentes. L'une se base sur la science, et la rationalité, l'autre sur la nature et la spiritualité. C'est lors d'un rêve suite à une cérémonie médecine que tout s'est clarifié. Un homme indigène habillé en blanc me tenait la main et me guidait vers un homme blanc sage. Je comprenait alors, que j'allais recevoir des initiations de ces deux cultures. L'indigène représentait la sagesse ancestrale d'Amérique tandis que  l'homme blanc, représentait la sagesse occidentale. Je comprend et reconnais aujourd'hui que je suis porteuse de ces deux univers, pour unir les ponts, à nouveau sur les sagesses ancestrales de la terre. 

Dès petite fille, je me croyait dotée de super pouvoirs, je vivais des expériences interne spirituelles plutôt inexplicables par les mots et me jurait qu'un jour je deviendrait une super "sorcière" avec des "supers-pouvoirs" et une baguette magique. Bon d'accord peut être que beaucoup de petites filles se font cette promesse, sauf que pour ma part, je l'ai accomplie. Quand je regarde la petite fille derrière moi je lui fait un clin d'œil "tu vois, les sorcières existent vraiment, on y est arrivé, on à cru en MOI et en cette sorcière à l'intérieur".

Mon parcours Initiatique

Cérémonie de plante médecine : La première clé de conscience

Diplômée d'un Master en Management International à 25 ans, je débute ma carrière en humanitaire, le cœur rempli d'initiatives, je réalise petit à petit que ma place n'est pas dans un bureau. C'est en 2013 lors d'un voyage en Colombie, ma terre maternelle, que ce chemin initiatique a commencé. C'est là-bas, lors d'une cérémonie médecine de "curanderos" que la clarté quant à mon chemin spirituel et professionnel s'est présentée à moi. Une chose était sure, faire de l'humanitaire n'était pas la direction à prendre, chacune de mes cellules vibraient avec la terre, je sentais profondément l'amour de Terre Mère et de tout le règne végétal.  C'est à ce moment là que je clarifiait quelque chose de profond en moi, être au service de Pacha Mama, de la terre mère. 

La Naturopathie : Une porte ouverte à la connaissance de soi

Dès mon retour en France je découvre la Naturopathie qui m’apparaît comme une évidence,

je suis donc les enseignements à l'école Aesculape de Lyon pendant 3 ans. Cela me semblait évident

que pour prendre soin de terre mère, cela passait avant tout par prendre soin de soi, de son corps,

de ce que nous consommons. Ces 3 années m'ont permis de faire le point dans ma vie, la Naturopathie à ouvert plein de portes en moi, dans le domaine de la santé, de l'écologie, mais aussi de la spiritualité. Je dit toujours que la Naturopathie est une porte d'entrée, elle ouvre la connaissance du corps et son fonctionnement naturel, c'est avant tout du "bon sens" comme dit Irene Grosjean. Cela devrait être enseigné à l'école, car plus je connais mon corps et son fonctionnement, plus j'en prend soin et je m'en responsabilise. "Connais toi toi-même et tu connaitras l'univers et les dieux". 

Durant ces 3 années, je suis en parallèle les enseignements de Yann Lipnick auprès de Yohan Anatayha sur le clair ressentis, et commence à m'intéresser sérieusement aux enseignements et pratiques spirituelles. 

Spiritualité et féminin sacré : La connexion avec la Lune

C'est Lorsque j'ai commencé à m'intéresser à mes cycles, au pouvoir de mes lunes, de mon sang,

lorsque j'ai commencé à m'observer et à pratiquer ma magie et mes petits rituels de lune, que l'initiation autour du féminin sacré a commencé. J'ai d'abord rencontré des sœurs et des  Grand-mères en Colombie et au Brésil qui m'ont initiées aux cercles de Lunes, à l'utilisation des Lunes (sang) comme pratique de Prière.

Puis, en France, je décide de me former en tant que Moon Mother auprès de Miranda Gray. Formation qui m'aura permis d'ouvrir la porte au soin de l'utérus mais que je déciderai par la suite de mettre de coté rapidement car je ne sentais pas ce soin en adéquation avec ma vibration.

L'intégration de toutes ces pratiques, mes lectures, les rencontres avec des soeurs ainsi que mes pratiques spirituelles durant lesquelles j'ai reçu pendant quelques années les enseignements d'Isis en Canalisation, m'ont permis d'intégrer amplement le féminin sacré qui ne cesse de m'enseigner encore aujourd'hui. 

retraites-de-femmes-drome-fanny-heyoka-2

Le soin Rebozo : Rituel de pas-sage pour renaitre à Soi

Le soin Rebozo est arrivé à moi comme une évidence, c'est en rencontrant des Sages-femmes mexicaines que je découvre ce soin. En recevant le Rebozo au Mexique je ressent toute la magie de ce rituel de passage, une transformation intense s'opère à l'intérieur de moi. Transformation qui chemine pendant des mois et m'apporte un renouveau intérieur dans mes croyances et mon positionnement au monde. 

A mon retour en France, je décide de me former auprès de Yael Catherinet, puis ce sera à nouveau au mexique, que je déciderai de recevoir les enseignement approfondi du Rebozo auprès de la sage-femme Rafaela Can Ake. Aujourd'hui je continue à approfondir l'utilisation du rebozo à distance auprès de Naoli Vinaver.

Ce soin est une connaissance ancestrale de Grand-mères pratiquée dans beaucoup d'autre pays et cultures, la profondeur de ce soin dans le corps et l'esprit fait de ce rituel un outils essentiel dans mon accompagnement.

Le Soin quantique des Roses : A la rencontre de la Mère Divine

34309131_10156297208396203_1282771701838

C'est en 2017 que mon chemin avec les Roses et les grands-mères mexicaines Exi et Sonia se croise. La venue des Grands-mères en France, soutenu par Cécile Mollaret et Aurélie Vuinee permet d'ouvrir une première formation de soin quantique des Roses à Die, en Drôme, formation qui durera 2 ans. Durant ces 2 années je deviens la traductrice des grands-mères et soutien l'organisation du soins des Roses à Lyon et pour les formation à venir.

Ces années furent très riches en enseignement. D'une part, le processus de guérison et d'enseignement des Roses m'a ouvert énormément de portes de conscience, d'autre part, le partage auprès de Grands-mères de sagesse ancestrale durant 2 ans m'a appris énormément. Je remercie ces grands-mères et les frères et sœurs des Roses pour le chemin partagé durant ces 2 années.

Ce sont les Roses qui ont amplifié ma connexion avec la mère divine, bien que déjà bien présente en moi, cette vibration de la mère à travers les Roses est un point d'ancrage en moi, dans mon cœur et dans ma connexion au divin. La mère divine m'accompagne constamment à travers toutes les formes de soin que je propose, c'est Isis, ce sont les Grand-Mères, Marie Madeleine, Maria Guadalupe, Kali, toues les déesses de la terre, la mère divine est tout cela à la fois.

Chamanisme : Le conseil des Grands-Mères 

Le chamanisme a été la porte d'entrée par lequel tout ce chemin à commencé, vous vous rappelez, en début de parcours en 2013 je vous racontais ma première cérémonie de plante médecine. Durant toute ces années, j'ai continué à pratiquer des cérémonies chamaniques, des cercles de lunes, en France, en Colombie, au Mexique et au Brésil. 

C'est lors d'un voyage au Mexique en 2018, qu'une nouvelle clé de conscience s'est ouverte en moi. A travers les rencontres, les cérémonies Chamaniques, les enseignements de Grands-pères et Grands-Mères. C'est lors d'un Voyage de plante médecine dans les montagnes de Oaxaca,  que le "conseils des Grand-Mères" se présentait à moi, "nous sommes ta guidance dans cette incarnation". Depuis ce jour, je reçoit constamment en canalisation les enseignement de ces sages-femmes, gardienne du savoir ancestral.  

En 2019 je repart au Mexique, enceinte de 3 mois, accompagnée de ma sœur et amie chamane Lydia Magdeleine. je part faire la danse de la lune de la terre et du Soleil durant 4 jours auprès de Abuela Margarita (décédée en 2021), une immersion pleine de danse, d'amour, de chant, de Hutte à sudation et de joie. Je remercie cette grand-mère pour ses enseignements sur le chamanisme et le féminin sacré. Je remercie aussi Lydia Magdeleine, pour son accompagnement, son soutien de sœur et tout les enseignements dans le chamanisme qu'elle m'a apporté depuis notre rencontre.

Les enseignements Chamanique que j'ai reçu, sont avant tout une cosmovision issue de tradition Maya, Aztèques et Lakota. Je me considère avant tout fille de la Terre Mère et de Grand Père Soleil. Je me base sur les enseignements des 7 directions, et des 4 éléments, qui sont les bases de ma pratique chamanique.

abuela-margarita-partida.jpg

Abuela Margarita

Accouchement Traditionnel : Naissance de la Sage-femme

Vous suivez bien? 

Dans ce cas, vous aurez compris qu'en 2019 je tombe enceinte, en France, de mon conjoint de l'époque.

Durant ces 9 mois, je décide donc de partir les 3 premiers mois au Mexique (en réalité le voyage était déjà prévu avant que je tombe enceinte, bébé à voulu s'inviter à la fête). Lors de ce voyage, je rencontre Rafaela Can ake, "partera tradicional Maya " qui m'accueille chez elle avec Son Mari Don julio (partero traditionnel aussi) pendant 10 jours et m'enseigne le Massage Maya, l'utilisation des plantes pour maman et Bébé, le soin Rebozo, ainsi que des manœuvres lors de l'accouchement. Gratitude à cette femme sage, pleine d'amour qui depuis ses traditions maya à su nous transmettre ses enseignement par la vibration du coeur et qui m'a apporté beaucoup sur mon chemin de femme-sage.

Le récit serait bien trop long si je vous expliquait tout ce que j'ai mis en place durant la grossesse pour bébé, comment j'ai reçu son prénom en canalisation durant une hutte à sudation "Anawé: Bienvenu mon frère" en Tupi-guarani.

Ce qu'il me semble important de vous dire c'est que j'ai choisi d'accoucher toute seule à la maison, sans sage-femme, je souhaitais que le père du bébé soit présent, ainsi que ma mère et une amie Chamane Lydia Magdeleine, pour permettre la connexion de l'âme avec le bébé.

J'ai suivi les préparations à l'accouchement de Karine la sage-femme, comment gérer la douleur, et je me sentait prête à l'intérieur de moi, avec tout les enseignements que j'avais reçu, avec les communications que je mettait en place avec l'âme de Bébé et avec celle de mes guides.

Pour tout vous dire, je pense que ce n'est pas nous qui choisissons comment accoucher, ce sont bien les âmes qui choisissent, dans mon cas, l'âme de bébé m'encourageait à 100% à me faire confiance et à faire cela à la maison. 

J'était prête à être ma propre sage-femme, à être la femme sauvage, la guerrière, puisque les femmes ont toujours fait ca depuis la nuit des temps pourquoi pas moi?

66754201_10157256822496203_6767689932354

C'est donc un matin de septembre que mon petit Anawé est né, à la maison, sans aucune complication, pas même une égratignure, ni pour moi, ni pour bébé, cet accouchement a été pour moi une initiation, je suis seule responsable, gardienne de mon corps, gardienne de la vie.

Ce récit n'est pas écrit pour persuader les femmes de faire un accouchement sans sage-femme, chaque femme possède son cheminement quant à la maternité, avec ses peurs, ses expériences, son histoire de naissance et de lignées. Pour ma part, dans mon histoire de vie de femme, ce choix a été murement réfléchi, préparé en amont, en toute responsabilité.

Aujourd'hui je continue mon cheminement de Femme-sage, sage-femme, Doula, quelque soit le mot que cela puisse porter. Je suis gardienne de la vie et des passages que cela implique, de part mon expérience et les enseignement que j'ai reçu et que je continue a suivre auprès de Naoli Vinaver, Rafaela Can Ake, Karine la sage femme, Ophélie Simon (Naissance sacré et communication d'âme), Alejandra Doula (Tissage de placenta, la reconnexion des mémoire de notre incarnation).

Sexualité Sacrée : Gardienne de la création

C'est d'abord avec la rééducation de mon périnée avec la méthode CMP (connaissance et maitrise du Périnée) que j'ai recommencé à trouver de l'amour dans cette zone, à la visualiser, la sentir, m'approprier pleinement cette espace en moi. Je commençait à sentir chaque muscle, chaque recoin de mon temple intérieur. Je ressentais des sensations jusqu'ici inconnues auparavant.

Puis je commençais à suivre à distance les enseignements de Sajeeva Hurtado en "Respiracion Ovarica", "Pratique de l'oeufs Yoni" et "pulso tantrico". Sajeeva est une Colombienne qui propose des process Breathworking, sexualité sacrée, danse trans. Ses enseignements ont été d'une puissante guérison pour mon être, le travail de respiration et de danse m'a permis d'aller encore plus loin dans ma conscience, dans ma manière de voir la vie, le monde, dans ma capacité à mourir à moi et renaitre à nouveau. 

La sexualité sacrée est en moi depuis bien avant cet accouchement, je l'ai pratiquée sur moi, dans mon couple, à travers des pratiques tantriques et taoïstes spécifiques, j'ai passé plus de 3 ans en utilisant les œufs Yoni afin de bien comprendre et ressentir leurs enseignements.

La pratique de la sexualité sacrée n'est pas à prendre à la légère, car elle nous rend consciemment créatrice de nos vie, de nos projets, de nos rêves. Elle nourrit un espace de créativité puissant lorsque cette énergie est utilisée en conscience.

Et devinez quoi?

Après toutes ces pratiques, je rencontrais enfin cet homme sacré, celui que j'attendais depuis longtemps, qui me soutien dans mon chemin de femme médecine, m'apporte cet ancrage et cette confiance, dans la complétude du couple. Et je continue à apprendre et découvrir encore beaucoup de choses sur la sexualité sacrée avec lui, shhhh... ça je le garde pour moi!

Et c'est la ou tu te dit, sexualité sacrée après un accouchement? 

Laisse moi te raconter la suite de mon histoire, pas toujours très drôle mais tellement riche en enseignements.

Après la naissance de mon fils, la nouvelle vie de famille a très vite tourné au cauchemar, je vous passerai les détails des raisons qui nous ont poussés à nous séparer très tôt après l'arrivée de bébé. La douleur de la séparation et la sensation de vulnérabilité était telle que je n'avais pas d'autre choix que de trouver mes ressources les plus profondes à l'intérieur pour ne pas sombrer dans la dépression.

"C'est dans la vulnérabilité que tu trouves ta plus grande force" 

20210608_195718.jpg

Aujourd'hui
Petite fille, Mère,
femme sauvage,
Femme sage

_edited.jpg

Et aujourd'hui, je continue à être cette petite fille qui réalise ses rêves les plus fous, cette mère qui grandit chaque jour avec mon enseignant de fils, cette femme sauvage qui crée constamment et en conscience, reliée à la nature et aux éléments, et cette femme sage qui accompagne les f'âmes à accoucher, accoucher d'elles même pour renaitre à soi.

Aujourd'hui je suis toutes ces facettes réunies du féminin sacré, j'ai à cœur d'accompagner les femmes sur leur chemin de vie pour qu'elles trouvent en elles les connaissances de leur corps, de leur cycles, en lien à l'univers, au cosmos. Pour que chaque femme puisse trouver les clés de conscience pour se libérer des mémoires qui nous entravent, pour être pleinement cette femme que tu souhaites offrir au monde. 

J'ai à cœur d'accompagner les naissances, qu'elles soient de bébés ou de personnes, des renaissance au monde que nous souhaitons voir aujourd'hui. Dans mon chemin initiatique, je suis aujourd'hui dans la transmission, et cette place me nourrit encore plus dans les enseignements que j'ai reçu et que je transmet.

Aujourd'hui, je chemine en Cabinet pour accompagner les femmes dans le rééquilibrage de leur cycles féminin, dans les problématiques gynécologiques physiques, émotionnelles, mentales ou spirituelles. En naturopathie, soin des roses, soin chamanque de l'utérus, massage maya, réflexologie, Soin rebozo...

Je pratique dans un cabinet pluridiscipinaire dans lequel il y a la présence de sages-femmes, Gynécologues, Ostéopathes... 

Je suis tellement en joie de pratiquer dans ce type de projet, auprès de médecins ouverts à des pratiques holistiques, de pouvoir faire le pont entre la médecine allopathique et la médecine traditionnelle. 

Je propose des ateliers de 2h à Lyon en Présentiel autour de l'utilisation des œufs yoni, l'utilisation du Rebozo, sexualité sacrée, Breathworking, Chant du colibri (chant medecine), Naturopathie Gyn'écolo.

Je propose aussi des retraite en collaboration avec ma sœur Fanny Heyoka, une sœur de cœur et de chemin, une grande enseignante aussi du chamanisme et du féminin. Des retraites chamaniques de la femme sacrée, Formation au soin rebozo et Retraite chamanisme et sexualité sacrée.

Enfin, j'ai crée un processus online de 9 mois autour de la sexualité sacrée pour révéler la puissance de son énergie sexuelle créative. Un processus qui est le résultat de toutes ces années de cheminement mêlant tout les outils qui m'ont été transmis par les grands-pères et grands-mères de savoir ancestral.

Dans la joie de te rencontrer, je suis...

Carolina Kaliluna