© carolina-sanatural 2018-2019 Tout droit réservé

  • Facebook Social Icon

Massage du ventre Maya

La médecine traditionnelle des peuples indigènes du Mexique place le ventre au centre de l’attention. C’est dans la péninsule du Yucatan que cette méthode du ‘tip’té‘ ou ‘cirro’ ainsi nommée en langue Maya est donnée par les ‘parteras’, -sages femmes-, ‘los sobadores’ – sobar qui veut dire pétrir et ‘los yerbateros’ -les guérisseurs.

Le massage ancestral Maya accompagne les hommes et les femmes à être connectés à leur corps, à leur centre, à leur matrice. Il permet aux organes de retrouver leur place et leur bon fonctionnement, ainsi qu’aux toxines de se libérer. 

Le massage Maya dit « massage de fertilité » est un massage de tout le corps, approfondis au niveau du bas ventre et centré principalement sur les organes reproducteurs et digestifs (Utérus, intestins, ovaires, vessie, foie, estomac).

Pour la femme

Le centre de la femme est son utérus, s'il y a un déséquilibre à cet endroit là, elle s'avère être en déséquilibre dans son intégralité (physique, émotionnel, énergétique).

 

Pour les femmes enceintes ce massage convient entre 3 mois et 9 mois de grossesse à raison d’une fois par mois pour aider les organes à rester bien placés. Cette pratique permet le confort du bébé et favorise son passage de manière naturelle. Deux semaines après l’accouchement ce massage peut aider à remettre les organes en place et à replacer l’utérus. Il est possible post grossesse de pratiquer également un serrage des hanches par le« soin rebozo » pour compléter le soin.

 

L'utérus

Il est situé à quelques centimètres au-dessus de la symphyse pubienne et est maintenu en place par des muscles, des ligaments et la paroi vaginale.
L'ensemble est étirable pour permettre l'enfantement.
Au fil du temps et des accouchements, tout cela peut se déformer et tendra à se déplacer en divers endroits du bassin. Par le massage externe et en replaçant ces organes au bon endroit, l’équilibre physique, émotionnel et énergétique est rétabli dans cette zone pelvienne et  la « détoxination » du corps via cette zone redevient possible.

Les principaux déclencheurs du déplacement de l'utérus :

  • De porter des talons hauts.

  • De courir à pieds sur des surfaces dures.

  • Une blessure au niveau du sacrum ou du coccyx.

  • Un bassin mal aligné.

  • La constipation chronique.

  • Les contractures chroniques dans le bas du dos et du sacrum.

  • La création d’une armure ou cuirasse émotionnelle à la suite d'un abus sexuel.

  • La danse, l’aérobic ou bien des sports brutaux.

  • La toux chronique.

  • Les erreurs chirurgicales.

  • De marcher pieds nus sur une surface froide ou de l’herbe mouillée.

  • De porter des charges trop lourdes en période de règles.

  • Une grossesse, un accouchement ou un post-partum mal gérés.

  • Plusieurs grossesses rapprochées.

  • Des problèmes pendant l’accouchement.

  • L’âge et la traction sur les ligaments pour diverses raisons.

  • La vie moderne.

 

Les conséquences du déplacement de l'utérus :

Grossesses :

  • Un risque de stérilité.

  • un risque de fausses couches à répétition.

  • Des grossesses et des accouchements difficiles.

  • Des naissances prématurées.

  • La faiblesse chronique du nouveau-né.

 

Symptômes ovariens :

  • kystes ovariens.

  • Ovulation douloureuse ou irrégulière.

  • Absence d’ovulation.

 

Symptômes menstruels :

  • Le syndrome prémenstruel.

  • Des règles douloureuses ou irrégulières.

  • Une couleur foncée du flux menstruels et une consistance plus épaisse en début et en fin de règles.

  • Des caillots de sang.

  • Des maux de tête et des vertiges.

  • Des aménorrhées.

 

Symptômes vasculaires :

  • L'apparition de varices.

  • L'apparition d'hémorroïdes.

  • Une sensation de jambes fatiguées.

  • Une sensation de pieds endormis.

 

Symptômes musculo-squelettiques :

  • Des maux en bas du dos.

  • Des douleurs aux talons en marchant.

 

Symptômes de congestion :

  • Des endométrioses.

  • Des endométrites.

  • Des infections utérines.

  • Des pertes blanches.

  • Des rapports sexuels douloureux.

  • L'apparition de polypes et de fibromes utérins.

  • Une ménopause difficile.

 

Symptômes urinaires :

  • Avoir fréquemment besoin d’uriner.

  • Une incontinence ponctuelle ou chronique.

  • Une infection urinaire.

Pour l'homme

En procédant de la même manière par voie externe, le massage bas-ventral résorbera les défauts de vascularisation de la région de la prostate et pourra même aider les jambes à réduire leurs éventuelles varices. L'hypertrophie bénigne de la prostate sera donc ainsi combattue et certains troubles sexuels effacés comme par miracle. La résolution de certaines difficultés digestives est aussi possible concomitamment.

Les principaux déclencheurs de dysfonctionnements chez l'homme :

  • Premiers stades d'enflure de la prostate ou une légère prostatite.

  • L'hyperplasie bénigne de la prostate.

  • L'impuissance sexuelle.

  • Un risque de dysfonctionnement érectile.

Pour tous :

  • Des maux de tête et des migraines.

  • Des troubles digestifs.

  • Un faible niveau d’énergie.

  • Le syndrome du colon irritable.

  • Le reflux gastro-œsophagien.

  • La maladie de Crohn.

  • Une constipation chronique.

  • Des douleurs dans le bas du dos.

  • Une indigestion ou des brûlures d'estomac chroniques.

  • La gastrite.

  • Une amplitude limitée de la ventilation pulmonaire.

 Durée 1h 30 - Tarif 70 euros

Certification du Massage Maya au Mexique avec mon enseignante Rafaela Can Ake, sage femme traditionnelle Maya.

Gratitude à cette femme sage!!!

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now